Qui aura droit au Prêt à Taux Zéro en 2020?

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : fonctionnement et montant attribué

La définition du PTZ

Il faut savoir que le PTZ est une aide de l’État qui vous est attribuée par l’intermédiaire des banques. Il s’agit d’un prêt sans taux d’intérêt qui complète un prêt bancaire classique ainsi que votre apport personnel ; le tout servant à financer un projet immobilier.

Le PTZ a pour effet de diminuer le coût de l’emprunt puisque vous empruntez sans intérêt. Toutefois, il ne finance jamais la totalité du projet et il s’accompagne obligatoirement d’un prêt bancaire.

Les conditions pour obtenir le PTZ

Tout le monde n’a pas accès au PTZ ! En effet, pour y être éligible, vous devez prétendre à un logement au titre d’une résidence principale et vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale durant les deux dernières années (sauf quelques exceptions). On parle d’être un « primo-accédant ».

De plus, le PTZ est attribué sous conditions de ressources, signifiant qu’au-delà d’un certain niveau de vie (qui varie selon la zone géographique du bien), vous n’y avez plus droit !

(Nous mettons à disposition le tableau avec le plafond de ressources par zone en bas de cet article.)

Le montant de PTZ

Le montant du PTZ ne dépasse jamais 40 % du projet immobilier. Il dépend des ressources de l’acheteur, de la zone géographique du bien et de sa date de construction (neuf ou ancien).

La zone géographique du bien

Vous l’avez compris, le plafond de ressources et le montant du PTZ dépendent de la zone géographique du bien. On parle de :

  • zone A
  • zone A bis
  • zone B1
  • zone B2
  • zone C

Vous pouvez vérifier dans quelle zone se situe le bien que vous convoitez en utilisant le simulateur officiel de l’administration. 

Concrètement, qui a droit au PTZ ?

Le PTZ en 2019

En bref, sous conditions de ressources et de situation personnelle vis-à-vis de l’accès à la propriété, vous pouvez prétendre à un Prêt à Taux Zéro lorsque :

  • vous achetez un bien neuf dans les zones A, A bis, B1, B2 ou C
  • vous achetez un logement ancien en ambitionnant des travaux dans les zones B2 et C

 

Le PTZ en 2020

Le budget 2020 n’est pas une bonne surprise pour les acheteurs immobiliers. Il prévoit qu’à partir du 1er janvier 2020, le PTZ ne sera plus attribué pour l’achat d’un bien neuf en zone B2 et C, ce qui représente les agglomérations allant de 50 000 à 250 000 habitants.

La suppression des zones B2 et C représente près de 93 % du territoire selon les experts (source : union des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB). Dans les faits, ce changement signifie qu’en dehors de Paris et des grandes villes de France, il ne sera plus possible de bénéficier d’un PTZ pour l’achat d’un bien neuf.

Une exception est à soulever : les communes des zones B2 et C ayant signé un contrat de redynamisation de sites de défense (CRSD) resteront éligibles au PTZ pour un bien neuf. Il s’agit principalement des communes en situation de fragilité économique.

En conclusion, si vous ambitionnez d’acheter un bien neuf en zone B2 ou C, il est grand temps de concrétiser ce projet. Vous avez jusqu’au 31 décembre pour signer votre achat tout en profitant des avantages financiers du PTZ. Contactez-nous pour accélérer votre dossier !

Chez Elite Crédit, nos courtiers immobiliers vous aident à trouver le prêt le plus avantageux grâce à notre réseau bancaire étoffé dans tout le Grand Est. Nous proposons un service régional rapide, dynamique, au meilleur prix.

Présentez-nous votre projet en cliquant ici : remplissez le formulaire ici         

Nous réaliserons une étude personnalisée de votre situation.

Plafond de ressources pour obtenir le PTZ

Voici le plafond de ressources par zone, issu du site officiel de l’administration : service-public.fr.

Les ressources prises en comptes sont plus exactement le revenu fiscal de référence de l’année N-2 (avant dernière année précédant l’offre d’achat).

Ressources maximales selon le nombre d’occupants et la localisation du logement en 2019

Nombre de personnes habitant le logement

Zone A bis et A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

150 000 €

135 000 €

110 000 €

100 000 €

2

210 000 €

189 000 €

154 000 €

140 000 €

3

255 000 €

230 000 €

187 000 €

170 000 €

4

300 000 €

270 000 €

220 000 €

200 000 €

5 et plus

345 000 €

311 000 €

253 000 €

230 000 €

Ressources maximales selon le nombre d’occupants et la localisation du logement en 2020

Nombre d’occupants

du logement

Logement qui n’a jamais été habité

ou logement social

Logement du secteur privé qui a déjà été habité (= logement ancien)

Zone A bis et A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

37 000 €

30 000 €

27 000 €

24 000 €

2

51 800 €

42 000 €

37 800 €

33 600 €

3

62 900 €

51 000 €

45 900 €

40 800 €

4

74 000 €

60 000 €

54 000 €

48 000 €

5

85 100 €

69 000 €

62 100 €

55 200 €

6

96 200 €

78 000 €

70 200 €

62 400 €

7

107 300 €

87 000 €

78 300 €

69 600 €

À partir de 8

118 400 €

96 000 €

86 400 €

76 800 €

NOUS RECOMMANDER